Faire le bien n’a jamais été si facile. Et c’est même gratuit.

Soulignez la Semaine de la terre en recyclant des appareils et accessoires sans fil usagés

OTTAWA – le 19 avril 2010 – Recycle mon cell – le programme national gratuit de recyclage de cellulaires usagés – aide les Canadiens à se défaire facilement de leurs vieux cellulaires, téléphones intelligents, téléavertisseurs, cartes de connexion, batteries, chargeurs, écouteurs et autres accessoires. De plus, recycler votre ancien appareil vient en aide à de nombreux organismes caritatifs locaux et nationaux qui profitent de la vente d’appareils recyclés ou réusinés.

Sur le site Web bilingue du programme (www.recyclemoncell.ca et www.RecycleMyCell.ca), les consommateurs peuvent obtenir une liste des 10 points de collecte les plus près de chez eux en entrant tout simplement leur code postal. Leurs appareils seront acceptés peu importe leur marque ou leur état.

Depuis le lancement du programme Recycle mon cell il y a un peu plus d’un an, le nombre de points de collecte au Canada s’est accru pour atteindre plus de 3 750. Pour ceux qui ne peuvent pas se rendre à un point de collecte en personne, le site Web fournit également des étiquettes-adresses préparées imprimables afin d’envoyer des appareils par la poste. Peu importe la méthode choisie, recycler un appareil sans fil est une opération sans frais ni tracas pour le consommateur.

Recycle mon cell est géré par l’Association canadienne des télécommunications sans fil, conjointement avec les télécommunicateurs sans fil et les fabricants d’appareils, qui se sont réunis pour promouvoir l’importance du recyclage de cellulaires. Le programme fait le bien en évitant que les appareils usagés ne se retrouvent dans les sites d’enfouissement du Canada et en faisant profiter des organismes caritatifs des revenus tirés du recyclage d’appareils.

« Le succès remporté par Recycle mon cell nous montre qu’être écolo, ça n’a pas besoin d’être compliqué. Un geste tout simple peut avoir un impact majeur sur la protection de l’environnement et enrichir nos communautés », affirme le président et chef de la direction de l’ACTS, Bernard Lord. « Le programme est une formule gagnante pour toutes les parties : pour les consommateurs, pour les organismes de charité et, bien entendu, pour l’environnement. »

Le site Web propose aussi des données sur les déchets électroniques, y compris des liens vers les sites provinciaux de gestion des déchets électroniques. On y trouvera également une brochure téléchargeable, une foire aux questions et de l’information sur la manière de supprimer toutes les données personnelles comprises dans un appareil avant de l’envoyer au recyclage. Pour toute autre question, on peut communiquer avec un représentant par courriel à info@recyclemoncell.caou par téléphone au numéro sans frais 1-888-797-1740.

Quelques chiffres :

• Depuis 2006 seulement, les télécommunicateurs sans fil canadiens ont recueilli plus d’un million d’appareils sans fil par l’entremise de diverses initiatives de recyclage.

• Le site recyclemoncell.ca a reçu 31 000 visiteurs depuis son lancement.

• Un sondage récent a conclu que la majorité des Canadiens conservent leurs vieux téléphones. Les deux tiers des Canadiens qui ont un vieux téléphone répondent qu’ils seraient prêts à le recycler.

• On compte 23 millions d’abonnés à la téléphonie cellulaire au Canada.

• Environ 96 % des matériaux compris dans un appareil mobile moyen sont recyclables.

• Tous les recycleurs qui participent au programme Recycle mon cell sont conformes à la norme ISO ou au programme d’homologation de recycleurs qualifiés de Recyclage des produits électroniques Canada. Par conséquent, ils ont en place un système de gestion environnementale qui comprend une obligation de rendre compte et de bien connaître les incidences connexes du recyclage sur l’environnement.

L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS)
L’ACTS fait autorité pour tout ce qui concerne le sans-fil au Canada – ses préoccupations, son évolution et ses tendances. L’Association représente des exploitants de services de téléphonie cellulaire et de communications personnelles (SCP), de radiocommunications mobiles, de messagerie, de télécommunications fixes sans fil et mobiles par satellite, ainsi que des entreprises qui conçoivent et réalisent des produits et services pour l’industrie du sans-fil. (www.cwta.ca)

Personne-ressource à l’intention des médias :
Marc Choma, ACTS
613-233-4888, poste 207
mchoma@cwta.ca

– 30 –